La présence des entreprises sur les réseaux sociaux est actuellement indispensable. On se rappelle encore de cette époque où pour faire connaitre son entreprise au grand public, on devait s’adresser aux médias (presse, télévision, radio…). Aujourd’hui encore, certaines entreprises continuent de le faire pour atteindre leurs cibles. En fait, même si la pratique en elle-même n’est pas mauvaise, son impact et ses résultats restent moindres par rapport à ce qu’on peut gagner en procédant autrement.

Ainsi, l’essor des réseaux sociaux, la modification de l’espace-temps et les  péripéties de la concurrence des entreprises font de la communication numérique une stratégie de taille pour les entreprises.

Par définition, la communication numérique est une technique visant à étendre la stratégie marketing d’une entreprise jusqu’au Web à travers une utilisation optimale des nouvelles technologies de l’information et de la communication. La communication numérique est souvent décrite comme l’une des facettes de la transformation des entreprises face à la révolution numérique. Un spécialiste de la communication numérique, Hervé Kabla explique :

« leur digitalisation concerne des milliers de salariés : communication numérique, parcours clients, services mobiles, le numérique représente un gisement inestimable pour les plus audacieux… »

Au Sénégal, l’arrivée du numérique n’a pas laissé inerte les entreprises. En effet, avec un taux de pénétration d’internet de 62, 9% pour une population estimée à 15 700 000 habitants en 2018, les entreprises qui réussissent le mieux sont celles qui ont une bonne communication sur internet. La communication numérique est avantageuse dans la mesure où l’entreprise peut améliorer son positionnement dans les outils de recherche, donner une image de modernité à l’entreprise, nouer des contacts humains directs et rapides, montrer sa manière de travailler, ses compétences, ses locaux, ses services.

Toutefois, il convient aussi de préciser qu’une stratégie de communication numérique doit passer au préalable par une réflexion sur certains points. En effet, il faudra d’abord choisir un réseau social adapté à son business, ensuite déterminer son public cible c’est-à-dire l’audience qu’on veut toucher sur les réseaux sociaux, enfin définir les objectifs qu’on veut atteindre grâce à ces réseaux sociaux.

Certains secteurs d’activités plus que d’autres ont un besoin pressant de recourir au numérique. C’est le cas, aujourd’hui, du secteur de la finance. En effet, le domaine de la finance est en plein mutation avec l’apparition des applications bancaires, des services  de consultation à distance et de gestion de la relation clients. Ce qui fait que les entreprises œuvrant  dans ce domaine sont contraintes de suivre la démarche imposées par le rythme du marché.

Dans cette logique, le groupe COFINA BANQUE s’illustre parmi les entreprises sénégalaises ayant la meilleure démarche dans les réseaux sociaux numérique. En fait, c’est toujours sous cet angle très pertinent que le groupe communique aux seins des réseaux sociaux sous divers formats : vidéos, textes, images, fixes. Il élabore au quotidien des messages engageant autour de leur domaine d’activité une stratégie qui apparemment ne manque pas de faire des résultats plutôt positifs, vu toute la grande communauté qui s’est créée autour du groupe dans les différents réseaux sociaux.

Dans ce même sillage, Orange Sénégal vient elle aussi se distinguer. En fait, pour Orange Sénégal, les réseaux sociaux sont en phases de devenir les principaux leviers de la gestion de relation clients. Relative et assidue dans leurs publications, la société de télécommunication figure parmi les entreprises qui ont le plus compris  comment employer les réseaux sociaux dans leurs stratégies de communication d’entreprises pour servir leurs objectifs.

En définitive, la communication numérique contribue considérablement à la visibilité et au développement économique des entreprises. L’entreprise doit s’adapter et revoir son positionnement dans ces vitrines numériques  que sont les réseaux sociaux. C’est en osant et en parvenant à se faire distinguer positivement qu’elle pourra sortir du lot.

Des plateformes de visibilité et de notoriété des entreprises sont aussi établies au Sénégal. Leurs rôles étant d’apporter des solutions à la faiblesse de la présence des entreprises sur internet. A ce titre, on peut notamment citer SUNU ENTREPRISE, NOGOEMEDIA…

Le défi est alors lancé pour les entreprises.

Mariame Tity Touré, Rédactrice Publi Tech echo